Assurance emprunteur : vous allez enfin pouvoir en changer tous les ans

Cette fois c'est la bonne ! Si vous avez souscrit un crédit pour acheter votre logement, vous allez pouvoir résilier à tout moment l'assurance emprunteur de votre banque... et trouver moins cher ailleurs.

C’est la fin d’un interminable feuilleton ! Votée en fin d’année dans le cadre de la loi Sapin II, puis retoquée par le Conseil constitutionnel pour problèmes de procédures, la fameuse réforme permettant aux souscripteurs de prêts immobilier de changer chaque année, s’ils le souhaitent, de contrat d’assurance-emprunteur va enfin voir le jour.

Les sénateurs ont adopté ce mercredi soir cette mesure qui avait été réintroduite dans le cadre de la loi de ratification d'ordonnances du code de la consommation. Les députés s’étant déjà prononcés en faveur de cette mesure, il y a quelques semaines, la voici donc prête à entrer en vigueur. Elle s’appliquera à tous les nouveaux crédits immobiliers à compter de mars 2017 et aux prêts en cours dès le 1er janvier 2018.

Pour les détenteurs de prêts immobiliers, le changement va être palpable. Jusqu’ici, il n’était en effet possible de changer d’assurance qu’au cours des 12 premiers mois suivants la signature du prêt. Dès lors qu’un emprunteur dénichait un contrat d’assurance moins cher et offrant le même niveau de garantie que le contrat de groupe proposé par sa banque, cette dernière ne pouvait lui refuser de changer de crèmerie. Las, le délai étant trop court, peu d’emprunteurs sont en réalité passés à l’acte.

Avec la nouvelle réforme, chacun sera désormais autorisé à réitérer cette mise en concurrence à chaque date anniversaire du contrat de prêt. Avec à la clé la possibilité de réaliser de substantielles économies !De fait, avec la baisse des taux des crédits immobiliers, l’assurance proposée par la banque pèse actuellement très lourd dans le coût total de l’emprunt : jusqu’à 50%, selon les estimations du cabinet BAO spécialisé sur ce marché.Or comme le montrent les simulations que vient de réaliser le même cabinet, la plupart des profils d’emprunteurs ont tout intérêt à faire jouer la concurrence. Les gains peuvent atteindre plus de 10.000 euros dans certains cas... Rassurons-nous : le Conseil constitutionnel n’ayant jamais remis en cause la mesure sur le fond, peu de chance qu'elle soit retoquée cette fois-ci.

OBSERVATOIRE BAO 2017 DE l'ASSURANCE EMPRUNTEUR :
TARIFS BANCAIRES 2017, SEGMENTES ET TOUS MARGES

Téléchargez l’étude complète
 

Innovation 2016 !


Nouveau un outil permettant d'anticiper les exigences de garanties maximum de votre banque.
 

OBSERVATOIRE 2017